Un chum tout neuf!

Mon titre est presque vrai… On dirait que j’ai un chum tout neuf depuis un an.  René a tellement changé (pour le mieux, ne vous en faites pas!) qu’on dirait que j’ai un nouveau chum.  Depuis la fin de sa convalescence, j’ai un homme qui s’entraîne 4 fois par semaine, qui m’aident dans la maison, qui s’alimente bien (même qu’il me demande de lui faire du poisson maintenant, avant ce n’était pas pensable!) bref, qui prends soin de lui! C’est un grand soulagement pour moi, j’étais tannée de me battre avec lui à tous les jours pour des trucs qui sont à la fois insignifiant et important dans une vie de couple. Chaque jour, je vois mon homme se reprendre en main, avoir plus d’énergie, maigrir et faire des meilleurs choix de vie! C’est tellement un changement de cap drastique et positif que des fois j’ai l’impression de rêver! 🙂

Je crois pas que les gens en général réalise comment l’obésité peut affecter la santé physique et aussi, mentale de quelqu’un…Comment, avant l’opération, René se laissait mourir par en-dedans, ne voyant pas le bout de sa situation.  Aujourd’hui, grâce à sa chirurgie, ses efforts et sa détermination, il a perdu 170 livres!!!! Sans compter la masse musculaire qu’il a repris et toutes les co-morbidités qui partent une après l’autres, il est maintenant libéré de l’hypertension et de la goutte, sous peu le diabète devrait s’en aller, il n’a pratiquement plus besoin d’insuline 🙂 Il va rester l’apnée du sommeil, un gros morceau qui nous empêche de faire pas mal de chose comme dormir ailleurs…Mais tout ça est en train de partir!

René pèse maintenant 330 livres, il lui reste 80 livres à perdre pour atteindre son objectif ultime qu’il s’était fixé, 30 livres avant son premier objectif d’atteindre le 300 livres, il aimerait l’atteindre pour Noël et je crois qu’il va y arriver.  Le poids final de 250 livres est donc de plus en plus réaliste et accessible, c’est motivant!

Malgré les chirurgies à venir et tout ce qu’elles impliquent et la situation professionnelle qui n’est pas revenue comme avant, on reste positifs, motivés et on regarde en avant!

Ceux qui veulent savoir comment René vit ça, je vous invite à lire ces 3 derniers billets ici : 7 fois tombé, 8 fois debout, Un petit pas pour moi et Pour les êtres humains

Voici une petite photo récente de René, vous allez voir il est pratiquement méconnaissable 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

L’obésité au quotidien

J’ai décidé de vous parler du quotidien d’un obèse.  Avant d’être la conjointe de René, je n’avais aucune idée de ce que pouvais être la vie courante lorsqu’on est obèse.  C’est une réalité lourde et parfois pénible, où l’on cherche souvent où se « garocher ».  Je vais parler de 3 aspects qui m’ont frappés et que je trouve difficile à assumer : L’habillement, les meubles et le transport.

L’habillement :

S’habiller est déjà pas évident pour la plupart des gens.  Entre nos goûts et ce qui nous fait bien, il a parfois une marge.  Lorsqu’on est pas une taille « régulière » nos choix rétrécissent de façon drastique.  Comme si être hors de la moyenne signifiait qu’on a pas de goût et qu’on n’aime pas la mode!  Avant d’être dans le domaine du spectacle, j’ai passé plus de 10 ans à conseiller aux gens comment s’habiller en fonction de leur silhouette, j’ai toujours adoré faire ça (et j’adore le faire encore!!!) et c’est quelque chose de facile pour moi.  Lorsque j’ai rencontré René, son look était une catastrophe! Non seulement ses vêtements ne l’avantageait pas mais en plus ça le vieillissait d’au moins 10 ans et ça ne correspondait pas à qui il était.  Je l’ai donc amené « magasiner », magasiner est un bien grand mot! Du côté des hommes 4 boutiques peuvent habiller jusqu’à du 5x ou 6x : Les Habits St-Eustache, Maximus, Bovet (seulement celui sur le métropolitain coin Langelier environ) et Grover dans Verdun.  Les Habits St-Eustache et Maximus sont nos premiers choix, entre autre à cause de leur proximité et de leur excellent service!  Du côté des femmes, à ma connaissance il y a, Addition Elle, Pennington et quelques sections tailles fortes dans quelques boutiques comme Reitmans et La Baie.

Premièrement, il faut comprendre que des 5x, ils en reçoivent 2 ou 3, donc premier arrivé, premier servi.  Oublier tout de suite le : « Je vais attendre que ça tombe en solde ».  Si vous attendez, « just to bad! ».  De plus, les choix de styles sont très très limités.  En général, lorsque j’amène René magasiner, je lui fais essayer 12 chemises pour qu’il en ait 2! Et oui, des fois, on achète un modèle dans 2 couleurs différentes…Faire du linge pour obèse est plus complexe que du standard et bien que certaines compagnies se forcent pour offrir de l’oversize, très peu ont des gabarits adaptés.  René mesure 6 pieds, il n’est pas petit et pourtant le nombre de t-shirt que je l’ai vu essayé qui lui arrivait presque aux genoux…..  Beaucoup de chemise ont le défaut d’être trop grande aux épaules et d’être juste sur la bédaine.  René doit s’asseoir avec chaque morceau qu’il essaie pour vérifier que c’est réellement correct, pour pas que les boutons ouvrent sur la chemise, que les jeans ou pantalons soient assez souples lorsqu’il s’assoit (un obèse doit écarter les jambes en s’assoyant ce qui fait forcer les coutures sur les côtés alors s’il n’y a pas assez d’ampleur ça déchire!) Bref, pleins de petits détails que nous, les « gens normaux » n’avons pas à nous soucier lorsque l’on magasine.  La dernière fois que René a eu besoin d’une chemise blanche ça été plus que difficile! Si en plus, vous désirez suivre les tendances ou vous habillez pour un évènement spécial, genre gala, bien bonne chance! René porte du 66 de veston, quand les boutiques en ont en stock (souvent ils en ont pas, alors oublié le dernière minute!) les choix se limitent à noir ou bleu marin. Pratique et classique mais pas très glamour! On doit donc faire faire du sur-mesure! Là encore, il faut trouver une couturière qui sait faire de l’oversize!!! Bonne chance! Les boutiques qui ont des vêtements oversize offrent beaucoup de linge « basique » et pratique, il faut donc savoir improviser! Autres détails, les cravates, ceintures et même chaussures peuvent être un vrai casse-tête! Pour les cravates, se doit être des extra-longues (pas grand choix de modèle encore une fois!) les ceintures à part brun et noir, pas trop d’espoir, et les chaussures habillés qui offrent de la largeur (vous en connaissez des obèses qui ont les pieds étroits?) sont très rares et assez dispendieux. Évidemment, les vêtements s’usent aussi plus rapidement à cause du frottement (surtout les pantalons à l’entre-jambe)

Quand on a les moyens de s’habiller c’est pas trop mal ont fini par s’en sortir avec un peu d’aide, mais lorsqu’on est pauvre oublié ça! Ils n’existent pas de grenier populaire avec du linge pour obèses.  Ils n’ont pas le choix d’aller avec du neuf, alors demandez-vous pas pourquoi beaucoup d’entre eux se promènent en jogging! Pour vous donner une idée des coûts, voici un look de tous les jours de René et le prix de chaque item :

  • Boxer : 22$ la paire (non il y a pas de deal à 3 pour 20$…)
  • Bas : 15$ la paire (Il s’agit de bas de diabétique, ils n’ont pas d’élastique en haut du bas donc, ça ne coupe pas la circulation de la jambe)
  • Jeans : 85$ (il en existe des moins chers mais même si on m’offrait de l’argent pour les porter, je n’en voudrais pas! Disons qu’ils n’ont pas un look très 2010)
  • Chemise : 75$
  • Ceinture : 50$
  • Souliers : 150$ (et ce ne sont pas des souliers orthopédiques qui se détaillent à 250$)

On arrive donc à un total de 397$ avant taxes, sans t-shirt en dessous de sa chemise (22$) sans manteau (300$) sans bottes (200$) pour un look de tous les jours dans le prêt-à-porter! Imaginez le sur mesure pour un complet maintenant!

Bref, ça prend de l’aide au niveau du style et je ne connais pas de styliste qui s’est spécialisé dans l’oversize.  Une fois qu’on sait ce qui nous fait bien, il s’agit de le trouver. Il ne faut pas attendre les soldes et si vous trouvez un deal et que ça vous fait, prenez-le sans attendre!  Quand j’ai relooké René pour la première fois, je lui ai montré plein de choses que personne ne lui avait dit comme par exemple : Les t-shirts se portent à l’extérieur du pantalon, sauf lorsqu’il est porté en dessous d’une chemise.  Que le bord de pantalon doit être fait AVEC les souliers! Que si ton emploi te le permet, un jean foncé à coupe droite ou bootcut va être beaucoup plus avantageux qu’un pantalon à plis français!  Et de ne pas avoir peur de faire faire des altérations pour la longueur des manches, la longueur de la chemise ou du t-shirt, pour que le vêtement tombe bien, car l’important ce n’est pas le prix que vous avez payé pour votre morceau de linge mais comment il vous fait. 5$ pour un morceau qui ne vous fait pas bien, est un 5$ gaspillé. Bref, je lui ai fait un makeover qui lui a fait du bien, autant au look, au confort qu’à l’estime de soi.  N’ayez pas peur d’essayer des vêtements que vous pensez trop flyés, c’est souvent ceux qui font le mieux!

Passons aux meubles maintenant…

La chaise.  Meuble anodin que l’on retrouve partout, jamais je n’aurai pensé qu’elle pouvait être une source de souci quotidienne…Pour un obèse c’est pourtant le cas!

Voici une chaise standard

Malheureusement cette chaise n’est pas faite pour un obèse, cette chaise a un siège d’environ 18 », mon chum porte du 66″ de pantalon, si on divise ça en 2, ça nous fait 33″.  33″ moins 18″ nous donne 15″…Est-ce qu’il y a juste moi qui trouve que la moitié de sa largeur est manquante?

Les meubles ne sont pas adaptés pour les gens qui pèsent plus de 300 lbs.  René a brisé plusieurs chaises et fauteuils au cours de ses années de « gros »!  Les meubles qui peuvent soutenir son poids doivent être en bois massif  et bien souvent, être fait sur mesure pour la largeur.  Évidemment, c’est très dispendieux et rarement esthétique…Pour vous donner une échelle de grandeur entre une chaise adaptée et une chaise traditionnelle, voici une photo. (Une des rares que j’ai trouvé et c’est un fabricant de meubles français donc pas trouvable ici)

De plus, lorsque l’on doit se trouver des nouveaux meubles, René doit venir avec moi…Car, même si moi je trouve ça confortable ça peut ne pas l’être pour René.  Pour les chaises entre autre, souvent le coussin et la bourrure sont trop minces, ce qui fait que lorsque René s’assoit il ressent toute la structure de la chaise sous le coussin! Pas confortable dans le magasin alors imaginé durant un souper de 3-4 heures!  Le sofa subit aussi un sort peu enviable! La bourrure c’est complètement écraser sous son poids, il se retrouve donc pratiquement assis par terre et le sofa est rendu trop mou même pour une personne d’un poids plus standard.

Les matelas est un autre problème! Premièrement 90% des compagnies de matelas coupent la garantie du matelas de moitié à cause du surplus de poids 😦 La seule exception est le matelas au latex naturel.  Mais, encore une fois, c’est dispendieux, on parle de 3500$ minimum sans oreillers, draps, couvre-matelas et couette!  Il existe quelques rares organismes qui font du prêt d’équipement ou des ergothérapeutes qui vont suggérer au CLSC l’achat d’un matelas pour obèses mais, il s’agit seulement d’un lit jumeaux, je dois donc en acheter un pour moi et ce n’est pas la chose la plus facile à trouver un ergothérapeute! Ça pris 2 ans à René avant de voir la sienne, il l’a rencontré 1 semaine et demi avant son opération! En passant, une ergothérapeute peut aussi trouver de l’aide pour l’entretien ménager, voir si vous avez besoin de barre dans la douche ou à proximité de la toilette pour vous aider à vous lever.

Voilà pour ce soir! Demain, je vous parlerai des transports…

Mes recettes de soupes!

J’ai croisé quelques personnes récemment qui m’ont dit qu’ils aimeraient bien avoir mes recettes de soupes.  Donc, juste pour vous ce soir, les voici 🙂

Soupe 1 – Aux légumes

Quantité : Environ 10 litres (Congelez-en!)

Ingrédients :

  • 10-12 carottes nantaises nettoyées mais non-pelées, coupé en rondelles.
  • 6 grosses tomates bien rouges! coupées en quartier.
  • 1/2 chou, tranché.
  • 1 gros poireau, tranché (le blanc et le vert)
  • 2 oignons verts (ou échalotes pour le commun des mortels), tranchés (le blanc et le vert)
  • 2 gousses d’ail du Québec, hachées.
  • 1 oignon espagnol, haché.
  • 1 navet, coupé en cubes.
  • 4 branches de céleri, tranchés (les feuilles aussi!)
  • 1 grosse courge jaune (gênez-vous pas pour prendre la plus grosse!)
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Herbes de provence et poivre au goût  (Vous pouvez ajouter 1 c. à soupe de gros sel si désiré)
  • 3 litres de bouillon de poulet biologique ou maison*

Étapes :

  1. Dans le plus gros chaudron que vous avez faire revenir à feu médium-high, dans l’huile d’olive, l’ail, les oignons verts, l’oignon et le poireau.  Faire dorer quelques minutes jusqu’à ce que les légumes commencent à ramollir.
  2. Ajouter le bouillon de poulet.
  3. Ajouter le reste des légumes.
  4. Assaisonner.
  5. Laisser mijoter environ 30 minutes à medium.
  6. Assurez-vous que tous les légumes soient tendres avant de retirer du feu.
  7. Laisser tiédir et ensuite passez au mélangeur jusqu’à consistance lisse.
  8. Réchauffer et servir!

*Il est important de choisir un bouillon de poulet biologique ou maison pour éviter tout sel (sodium) ou sucre, agents de conservation, colorants ou autres cochonneries chiniques qui se retrouve dans les autres bouillons qu’on trouve dans les épiceries.

Pour la soupe 2 maintenant, j’ai pas eu le choix de la faire il y a des légumes qui rentraient pas dans mon chaudron!!!

Donc la soupe 2 – La Popeye

Quantité : Encore un 10 litres!

Ingrédients :

  • 1 brocoli, coupé en bouquet
  • 1 chou-fleur, coupé en bouquet
  • 1 zucchini (c’est le temps d’en acheter, ils sont giga!)
  • 2 gousses d’ail du Québec
  • 3 petites patates yellow gold bien nettoyées, non-pelées, coupés en morceaux
  • 1 poireau, tranchés (le blanc et le vert)
  • 3 oignons verts, tranchés (le blanc et le vert)
  • 1/2 chou, tranchés
  • 1 sac d’épinards frais
  • 1 demi piment jalapeno (falcultatif)
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 3 litres de bouillon de poulet biologique (très important voir note plus haut)
  • Herbes de Provence au goût

Étapes :

  1. À médium-high dans un gros chaudron chauffer l’huile d’olive.  Ajouter l’ail, le poireau, les oignons verts et le chou. Faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient tendres.
  2. Ajouter les patates et le bouillon de poulet.
  3. Ajouter le reste des légumes et assaisonner.
  4. Laisser mijoter 30 minutes.
  5. Laisser tiédir et passer au mélangeur jusqu’à consistance lisse.

Note : Si vous légumes sont très gros il se peut que la soupe soit très épaisse une fois passer dans le mélangeur, si c’est le cas, en la réchauffant ajouter du bouillon de poulet biologique jusqu’à consistance désiré (vous pouvez faire moitié bouillon et moitié eau aussi).

Note pour les 2 recettes : Si vous êtes végétarien, vous n’avez qu’à remplacer le bouillon de poulet par du bouillon de légumes! La soupe sera toute aussi délicieuse!

Bonne Appétit! 🙂