Pourquoi René est toujours à l’hôpital par Louise Forget

Coucou! J’aimerais vous dire quelques mots et aider Véro dans tout l’ouvrage qu’elle accumule. Présentement, elle se paie de petites vacances avec René  et, avec raison. Aux dernières nouvelles, la deuxième opération de René a été un succès dans la mesure où les médecins ont pu recoudre son estomac à 80%. L’autre 20% a été réparé ou colmaté avec de la graisse prélevée dans les environs du foie de René. Cette graisse a une particularité d’être vascularisée, c’est-à-dire- qu’elle contient de mini vaisseaux sanguins et les médecins espèrent que ce petit morceau de gras saura se greffer aux autres vaisseaux sanguins pour boucher complètement le trou.

A venir jusqu’à date, il semblerait que le trou soit obturé à 100%. Par contre, René possède deux drains qui sortent de son abdomen. Un drain pour le sang (qui est presque à sec) et un drain duquel coule beaucoup de pus. On ne peut pas se permettre de donner le congé à René tant qu’on ne saura pas qu’elle est la cause de ou des abcès qui crèvent.

Donc, pour en connaître la raison, il faut que René passe un scanner. Ce type d’appareil est bon pour 450 livres et René, depuis sa deuxième opération fait beaucoup d’œdème (enflure)  Alors, on lui donne un médicament diurétique pour que René puisse éliminer le plus d’eau possible afin de maigrir. Il a commencé la semaine passée à 465 livres (il avait réussi à descendre à 440 livres après sa première opération) et il est rendu à 458 livres. Son diurétique a été augmenté de force afin d’avoir de meilleurs et de bons résultats assez vite.

Le moral de René est bon. Un de ses médecins chirurgien lui a dit et je cite : » René, nous on est des docteurs donc on te soigne et toi qui est un patient, eh! bien tu patientes » Alors, je crois que René a compris. Il attend patiemment, il réalise qu’il ne peut pas aller plus vite que la nature lui permet et tout rentrera dans l’ordre quand cela rentrera dans l’ordre.

Entretemps, il trouve le temps long, il dort assez bien et se paie de petits snoozes (zzzz) durant la journée. Il trouve qu’il a beaucoup plus de difficulté de remonter de la deuxième opération que de la première. D’où le mot convalescence, qu’il faudra qu’il comprenne.

Là, c’est la maman qui écrit. Je remercie tout le monde qui lui ont fait un petit coucou à l’hôpital (amis, cousins, cousines, oncles et tantes, parenté etc….). Je remercie tous ceux et celles qui lui ont envoyé des mots d’encouragement, par internet, facebook, téléphone, etc… Vous faites partie de la guérison de René. Mais surtout et surtout, je lève mon chapeau à Véronik qui a été d’une présence sans relâche, qui a surveillé les soins donnés à René comme une mère ourse surveillant ses  petits, qui l’a encourage, qui a pris de bonnes décisions pour lui. Véro! Chapeau! Michel et moi-même te remercions du plus profond de notre cœur et nous t’embrassons très fort.

Alors, continuez à encourager René, sa guérison n’en sera que plus vite.

Avec beaucoup d’amour,

Louise Forget

 

Publicités

6 Responses to Pourquoi René est toujours à l’hôpital par Louise Forget

  1. Toutoune says:

    Bonjour à vous!

    Je suis tombé sur ce blogue il y a quelques semaines lorsque je recherchais des informations pour l’opération bariatrique. J’ai mon nom sur la liste d’attente de l’hôpital Sacré-Coeur mais je vais vous dire, je suis loin d’être opéré. J’ai entrepris un nouveau programme alimentaire en août dernier et j’espère bien pouvoir perdre tout ce poids sans avoir à passer sous le bistouri. Je désire transmettre un message de grand courage à René car j’ai beaucoup d’admiration pour lui. Courage et patience vont de pair, tu sais on ne l’a pas prit en une nuit notre poids, c’est clair que ça prendra du temps à s’en défaire. Encore merci pour ce blogue, je continuerai de prendre de ses nouvelles de temps en temps:)

    Toutoune 🙂

  2. sylvie ménard une ex obèse morbide de 9 ans says:

    Un gros merci à vous qui donnez sans compter à une femme extraordinaire comme Véronik.
    s’il y a quelque chose que je peux faire pour vous aider n’hésitez pas ce sera un grand plaisir pour moi.

    j’ai beaucoup souffert lorsque j’étais obèse, à 39 ans j’ai enfin mis fin à mon obésité, aujourd’hui je surmonte encore les épreuves dû à l’obésité.
    René à eu la chance de se prendre en main à un jeune âge, j’espère sincérement qu’il ne passera pas dans mes traces. Il aura besoin de nous tous pour ne jamais retombé dans cette maladie un fléo qui fera souffrir des zillions de bonne personne. Un jour j’espère vraiment rencontrer ce jeune homme.
    J’aimerais qu’il sache profondement dans son coeur que sa famille, ses amis et les inconnus comme moi, lui souhaitent tous de retomber sur ces jambes et de poursuive le rêve de fonder une fondation pour aider les gens qui souffrent de l’obésité morbide.

    René tiens ton bout, on a besoin d’une personne comme toi. Un vaincoeur de l’obésité. As-tu imaginé combien de gens tu pourrais aider, combien de vie que tu pourrais sauver.

    On a tous une mision sur cette terre et je crois que la tiene est d’aider ces gens avant que ce fléau ne les tuent.
    Je vous embrasse tous les deux.

    Merci rené, d’être sur le chemin de ma vie

    sylvie

  3. Céline et Fraise says:

    Merci encore pour les nouvelles. Je commençais à avoir hâte d’avoir des nouvelles fraiches (soit dit en passant, je ne veux pas créer de pression, je sais ce que c’est de s’occuper de son chum à l’hôpital, de continuer à rouler pour tout le reste et de donner des nouvelles en plus).
    Décidément, il faut vivre les jours un à la fois et parfois j’imagine une heure à la fois. Je comprends que le temps commence à être long. Ça fait une très longue période d’hospitalisation. Je pense fort à vous tous et je vous envoie mes pensées. Ne perdez pas courage, il faut beaucoup de patience pour passer à travers ces moments.
    Céline et Fraise XX

  4. marie says:

    meme sans se connaitre, je me suis attachée a René et son histoire, et à Véronique sa compagne, qui oui, semble un ange mis sur sa route pour lui rendre la vie douce….et bien super ! une belle histoire comme ça fait tellement chaud au coeur !!!!
    meme si c’est bien difficile au niveau médical, je suis sure que ça va s’arranger pour le mieux et la meilleure nouvelle étant le bon moral de René ! mais oui, c’est un pourcentage ENORME de la guérison, qui va venir…
    je comprends l’impatience et la difficulté à attendre de pouvoir sortir et retrouver sa LIBERTE mais ça va venir….
    merci pour ces nouvelles très encourageantes et pour cette belle leçon de vie !
    je vous envoie à tous, Véronique, René, sa maman et famille un beau rayon du soleil qui nous inonde aujourd’hui à toulouse !
    bises à tous et patience !
    bonne vacances aux amoureux (pas du luxe en effet, nécessaire !)

  5. louiselavoie says:

    Pour René et Vero courage car à deux on est plus fort dans ces moments
    Imprévus.

    Hélas on est souvent dans ces situations là, des patients impatients
    Pour l’instant il n’y a que le temps qui donne le ton à la cicatrisation
    Pas question de brûler les étapes chaque jour est un pas vers la sortie
    Il est bien encadré avec l’équipe.
    Merci à vous Louise d’avoir pris la relève pour nous livrer quelques nouvelles

    Louise
    Ancienne bypassée de Pierre Boucher

  6. Katia Carrier says:

    Je trouve merveilleux, Madame Forget, que vous preniez le relais pour donner des nouvelles de votre fils. Car effectivement, une petite pause fera le plus grand bien à notre Super Véronik Nationnale !!! Merci ! :o)

    Ouf! Ça me désole beaucoup que René ne soit pas prêt de sortir. Au moins ça me rassure un peu quand vous nous dites qu’il a le moral. J’espère au moins qu’il ne ressent pas trop de douleur…

    Mon cher René, je pense très fort à toi. J’espère que tu prendras du mieux rapidement.
    Katia et cie.

    Note: S.V.P Mme Forget, puis-je vous demander de transmettre ces bisous et ces calins à Véronik et René ? Merci :o)
    xox xox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :